Parcours artistique

En tant qu’artiste:

Nathaly Vera est née à Savigny-sur-Orge en 1972.
Elle pratique depuis plus de 25 ans le dessin et la peinture.

C’est tout d’abord en travaillant sur commande que Nathaly Vera développe son art et sa technique. Reproduisant en continu des photographies, elle se spécialise dans un style très réaliste. Une facette qu’elle va faire évoluer, tout en lui restant fidèle, à mesure que sa démarche artistique va se définir plus précisément. Pastel, crayon, aquarelle, huile ou acrylique sont autant de techniques qui vont soutenir son avancée. En 2016, avide de connaissances, elle intègre l’école d’art “Terre et feu” où elle suit une formation intensive d’un an de dessin, peinture, sculpture, céramique et gravure puis obtient la seule certification de formatrice en ateliers d’arts reconnue par l’état RNCP niveau III.

Dans le même temps en 2016, son travail va prendre un tournant décisif. Ses portraits réalistes rencontrent l’ambiance Pop Art. Véritable coup de foudre artistique, ces deux manières de créer ne vont former plus qu’une. Pour Nathaly Vera, ce déclic répond enfin à sa volonté de transmettre la joie et l’énergie qu’elle désirait dans ses œuvres.

Nathaly produit et vend ses œuvres grâce à différents canaux de communication tel que le bouche à oreilles, les expositions, les galeries et les sites professionnels. Exposée pour la première fois en 2000 à la mairie du 15ème, c’est ainsi qu’elle est repérée par différentes galeries. Aujourd’hui, représentée par la galerie « Art & Miss », elle est présente sur le site marchand dédié aux professionnels « Artsper ».

En tant que professeure:

Passionnée par la transmission et après avoir été formée pendant une année intensive à l’école d’art « Terre et feu » pour devenir professeure d’arts plastiques certifiée, elle continue d’exposer tout en s’épanouissant en donnant des cours de dessin/peinture pour les ados et adultes à l’atelier « Matière & Imaginaire » à Paris 13, et dans l’atelier du magasin « Métamorphose Beaux-Arts » de Gif-sur-Yvette.

En novembre 2017 c’est « l’EBAME », École des Beaux-Arts de Médecine esthétique, le docteur Jamal Djoudi et Magalie Condé qui lui font confiance, puisque c’est au côté du médecin esthétique Jamal Djoudi et du chirurgien esthétique Rami Selinger qu’elle a animé une partie du séminaire et transmis son expertise sur les proportions du visages, les volumes et les expressions faciales aux médecins et chirurgiens apprenants pour ensuite mettre en pratique ces informations lors d’un ateliers de sculpture.